11 août 2015

Le memento qu'il faut!

Un super article publié par le webzine "In the Loop" qui a malheureusement fermé ses portes mais qui nous laisse gentimment accéder à ses archives!

Du coup, je vous incite à aller y faire un tour!

Et je vous mets ci-dessous l'article concernant les qualités de laine... Je le trouve vraiment intéressant mais surtout, je le redis, allez y faire un tour!

IN THE LOOP

Donc...

Quelques extraits de l'article concernant les différentes "laines" que vus puvez trouver en détails et en images par ICI

Une laine se caractérise par plusieurs propriétés : sa composition, le nombre de brins, et son poids.

La composition

Pour les chaussettes par exemple, on a tendance à dire qu’il faut minimum 15 à 20% de nylon pour qu’elles durent longtemps. Car une chaussette subit beaucoup de frottements. Donc dans le cas des chaussettes, le nylon c’est bien.

Voici une liste de matières et de leurs propriétés « officielles » :

  • Laine : provient du mouton. Il existe plusieurs espères différentes, et donc il existe toutes sortes de laine. La laine est solide, durable, et est connue pour tenir chaud en hiver. Permet de respirer, a un bon pouvoir absorbant, est naturellement antibactérien, retarde les flammes, bio dégradable. A une forte élasticité naturelle.
  • Mohair : c’est une matière mousseuse, provenant de chèvres angora (à ne pas confondre avec les lapins angora). Sa douceur varie  en fonction de l’âge de la chèvre. Kid mohair provient de 1ere ou 2eme tonte de chèvres qui ont environ 6 mois. Très douce et fine. Alors que le mohair des adultes peut gratter horriblement. Même si le mohair tient très chaud, il peut être rapidement irritant et n’est donc pas idéal pour les vêtements portés à même la peau.
  • Cachemire : Provient des chèvres de la région de l’Hymalaya bien qu’à l’origine le nom vient de la région Kashmir en Inde. C’est une matière tellement douce qu’elle est très chère et luxueuse.  En général donc on la mélange à une autre matière plus abordable.
  • Alpaga : Provient d’un animal d’Amérique du sud qui ressemble au Lama. Cette matière semble luxueuse tout en restant abordable et on y fait donc référence comme étant le « cachemire du pauvre ». C’est une matière douce, souple et chaude.
  • Angora : Provient des lapins angora. Ultra doux, très léger, chaud et très mousseux. A une tendance énervante à faire des peluches. L’angora est magnanime : il cachera bien vos éventuelles erreurs de tricot mais n’est pas évident pour les débutants parce que le côté mousseux cache les mailles. C’est une matière chère.
  • Soie : provient de cocons des vers. Souple et léger, avec un effet brillant intense, mais très peu élastique.
  • Coton : provient de la fibre d’une plante. Léger et très absorbant. Se lave bien à la machine, parfait pour les bébés. N’est pas si étirable que ça,  et mettra en avant le moindre défaut du tricot.
  • Lin : provient des fibres d’une plante. Pas très flexible, mais plus solide que le coton, très frais à porter. Un choix très populaire pour les vêtements d’été. Se lave aussi à la machine et vieillit plutôt bien.
  • Acrylique : synthétique, provient d’un procédé chimique complexe. Très bas prix. Elle est caractérisée par un touché doux et soyeux, infeutrable, d’une grande légèreté, possède une stabilité aux plis et résiste aux ultraviolets.
  • Nylon : matière plastique. Sa résistance et surtout ses qualités frottantes en font un matériau de choix pour les petites pièces de frottement. Son faible pouvoir absorbant en fait un tissu qui sèche rapidement. La combustion s’accompagne d’une fusion en gouttelettes qui lui interdit, de fait, d’être utilisé pour les vêtements de travail.

Les brins

La plus part des laines sont constituées de plusieurs brins « twistés » ensemble. Mais il existe aussi des laines fabriquées selon un procédé de « chaine » ou de « cordon ». Le nombre de brins aura un impact sur la texture, la définition du point.

Mais l’apellation « ply » (qui veut dire brin en anglais) ne désigne pas du tout le nombre de brins mais le « poids » de la laine. Par exemple une laine « 2ply » peut être constituée de 1 ou 4 ou plus de brins.

Les laines avec un seul brin sont douces  mais feutrent pas mal, et n’ont pas un très beau tombé. (exemple : malabrigo worsted)

Avoir plus de brins donnera une meilleure définition du point, et donne un meilleur tombé.

Poids

Maintenant, pour expliquer le « poids » des laines, il existe plusieurs termes pour désigner la même chose :

  • Lace (1 ou 2 ply) : donnera un échantillon d’environ 8 mailles ou plus pour un pouce (1 inch). C’est une laine très fine, on a même encore plus fin (le nom : cobweb). Très utilisé pour la dentelle, les écharpes fines, les châles mais demande beaucoup de temps et de patience.
  • Fingering (4ply ou « sock » ou « épaisseur chaussettes ») : donnera un échantillon d’environ 7 à 8 mailles pour un pouce. Idéal pour les chaussettes, et pour les ouvrages de bébé.
  • Sport (5ply) : 6 à 6.5 mailles pour un pouce.
  • DK / Double knitting (8ply) : 5 à 5.5 mailles pour un pouce. Parfait pour les chapeaux, bonnets, etc.
  • Worsted (10ply) : 5 mailles environ pour un pouce.
  • Aran (ou heavy worsted) : 4.5 mailles pour un pouce.  Parfait pour les écharpes, bonnet, gants, bon gros pull entre autre. Se tricote très vite, parfait pour les débutants.
  • Bulky (ou Chunky, 12ply) : 3.5 à 4 mailles pour un pouce. Deux fois plus gros que l’Aran environ. Parfait pour les cadeaux de dernière minute. Un col ou une écharpe en bulky peut se faire en une soirée.
  • Super bulky (ou super chunky) : 3 mailles ou moins pour un pouce. Peut paraître étrange à tricoter tellement c’est gros mais ici on tricote un projet d’écharpe en quelques heures !

La frontière entre ces catégories est parfois floue, donc dans tous les cas mieux vaut se fier à l’échantillon.

Ah oui pour rappel : 4 pouces (4 inches) = environ 10 cm !

et aussi sur le blog METRO-BOULOT-TRICOT :

La laine peut être catégorisée selon son poids :
- Lace weight (2-ply) – aiguilles 1,5 – 3 mm = il s’agit de la laine la plus fine, pour tricoter des châles par exemple.
- Fingering weight, appelée aussi sock weight, baby weight (3-ply) – aiguilles 2,5 – 3 mm = de la laine appelée aussi « layette » ou , « laine à chaussettes« .
- Sport weight (5-ply)- aiguilles 3 – 4 mm = laine qualité Sport pour tricoter toutes sortes de modèles : couverture, châle, pull, …
- Double Knitting (DK) weight ou light worsted (8-ply) – aiguilles 4 – 4,5 mm = laine un peu plus épaisse que la laine Sport, pour un poncho, par exemple.
- Worsted weight (10-ply) – aiguilles 4 – 5 mm = laine la plus classique utilisée pour tricoter des gilets, pulls, écharpes, …
- Chunky weight ou heavy worsted ou bulky weight (12-ply) – aiguilles 6 – 7 mm = laine assez épaisse utilisée pour tricoter des couvertures, gilets, snood, …
- Super bulky weight – aiguilles 10 – 12 mm = la laine tricoter toutes sorte de vêtement qui tiennent très chaud, comme un bonnet.
Je vais vite faire un joli memento!

Posté par aiguillesandco à 20:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


13 janvier 2014

Des envies de rangement?

Un lien transmis par Sylvie :

(clic sur l'image)

Histoire de ne pas manquer d'inspiration pour ranger ses plus belles laines et aiguilles!

Un super-site avec des références de modèles, un dico français-anglais, des liens vers des boutiques

et tout, et tout, et tout!

(du coup, je l'ai mis dans les liens!)

Merci Sylvie pour l'info!

Posté par aiguillesandco à 15:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 janvier 2014

In english in the text?

Et bien, pourquoi pas!

Grâce aux petits mémos dispos dans la "Boite à outils" du Webzine "In the Loop"

(clic sur l'image!)

à glisser dans toutes les trousses des tricoteuses et des crocheteuses!

Posté par aiguillesandco à 11:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

07 septembre 2013

Visite à Justin PetitPoint

Petit message pour vous dire que j'ai rendu visite à la jolie mercerie "Justin Petitpoint" à Marly-le-Roi... une bien jolie boutique avec... de la laine! Fonty, Noro, Plassard, etc...

Si vous êtes en manque...

JUSTIN PETITPOINT

Il y a aussi plein de grilles de broderies et d'accessoires!

Posté par aiguillesandco à 18:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

09 août 2013

La filature Fonty à Rougnat

IMG_20130726_00181

Une filature c'est bien mais 2 c'est mieux! Et c'est du bol car aucune visite de la filature Fonty n'est organisée en dehors de 2 journées portes ouvertes par an et c'est tombé pendant mes vacances en Creuse ...

Donc, je ne vais pas vous réexpliquer comment fonctionne une filature je l'ai déjà fait ici. Il vous faut juste imaginer que tout est beaucoup plus grand, la surface de l'usine, la taille des machines, la quantité des ballots de laine entreposés et des laines filées.

page1

 

Quelques machines supplémentaires, également : celle qui transforme les écheveaux en "galette" et celle qui transforme les "galettes" en pelotes. Les fameuses pelotes Fonty que vous trouvez dans toute bonne mercerie.

 page2

C'est le Directeur retraité qui nous fait la visite, il  parle de son usine et de ses anciens salariés avec beaucoup de tendresse et d'affection, nous fait partager son amour du travail de la laine (lui non plus n'est pas un fan de l'acrylique ...!) et nous vend les mérites du savoir-faire "made in France", Arnaud M ... Sort de ce corps!

Il nous fait l'article sur la politique de l'entreprise : intéressement des salariés au capital et économie d'énergie. En effet, les eaux chaudes de teintures sont récupérées, traitées et réinjectées dans le circuit de chauffage. Il y a également un projet d'installer une station d'épuration végétale pour le traitement de leurs eaux usées ... Chapeau! Ça donne envie d'acheter leurs laines pour toutes ces raisons et pour la quinzaine de salariés qui y travaille. Le boulot ne doit pas courir les prés dans cette belle région ... Laissons cela aux moutons!

La visite se termine par le magasin d'usine ou la plupart des laines sont 30 % moins chères ... Donc, gros craquage ... J'ai pas compté mais j'ai dû acheter une quarantaine de pelotes ! J'ai de quoi tricoter tout l'hiver pour toute la famille!

IMG_20130726_00179

Posté par gwennaz à 10:13 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

23 juillet 2013

La filature Terrade à Felletin

Lors de nos vacances creusoises, nous avons pu visiter la filature Terrade, une petite entreprise familiale artisanale, parmi les dernières en France. Elle traite de petits volumes de fibres, principalement de la laine pour les tapisseries d'Aubusson, la fabrication de tapis et moquettes, la bonneterie et du fil à tricoter bien sûr.

Origines des laines ...
 
Les laines filées ici viennent d'Australie, de France et de Creuse mais ces dernières sont de moins bonne qualité malheureusement. Les éleveurs ont perdu le savoir ancestral de l'élevage de mouton à laine au profit des moutons à viande alors qu'on pourrait faire les deux ... 
 
De la toison à l'écheveau ...
 
La toison arrive à la filature déjà lavée et débarrassée du suint. Elle passe dans le loup-batteur, une machine qui, avec ses dents métalliques, élimine les pailles et poussières en séparant les fibres. Ensuite, la laine va passer dans la Carde, une énorme machine mécanique (acquise d'occasion avant 1950 et réparée par le garagiste du coin!). La fibre est alors démêlée, individualisée et "parallelisée". Le résultat obtenu est un fil léger, bien étiré mais sans aucune solidité.
 
 
la_carde
 
 
L'opération suivante va consister à le tordre sur lui-même afin de le rendre résistant. Il est utilisable tel quel mais on peut le grossir et l'assembler avec d'autres fibres ou fil d'autres couleurs. Ces fils assemblés vont être retordus pour ne former qu'un fil plus ou moins épais qui est enroulé en écheveau. Ici la machine peut assembler et tordre jusqu'à 6 fils. Selon la destination du fil, soit il reste en écheveau, soit il est conditionné en bobine (pour la bonneterie entre autre).
 
filage
 
  
La teinture ...
 
L'écheveau réalisé est de couleur naturelle, il faut maintenant le teindre. La laine est d'abord lavée à l'eau chaude savonneuse puis trempée dans un bain de teinture à 90 °C . Les teintures sont chimiques et la couleur demandée est obtenue à l'oeil sans dosage, de façon empirique, à l'ancienne quoi! Impressionnant savoir-faire du coloriste ... Une fois que la couleur désirée est obtenue, elle est fixée à l'acide acétique, notre bon vieux vinaigre de cuisine en plus concentré . La laine est rincée et séchée soit à l'air quand il fait beau ou dans d'énormes séchoirs.
 
 
 la_teinture
 
 
Une bien belle visite proposée par l'office du tourisme de Felletin qui se termine par la petite boutique de la filature ...
 
 
magasin
 
Ben, j'ai craqué, quoi!
 
achat1
  

Posté par gwennaz à 18:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

20 juillet 2013

La fileuse des rues

Au détour d'une petite fête médiévale à Huriel, j'ai rencontré une charmante fileuse de laine au rouet à la main et rouet mécanique. Elle utilise des teintures végétales (gaude et garance) pour teindre ses laines et tissus.

IMG_20130720_00143

Venez decouvrir son travail sur son site : http://lescolporteursdecouleurs.wifeo.com/

Posté par gwennaz à 22:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

11 juillet 2013

Tricot, le nouveau yoga

Article vu LA

 


Posté par aiguillesandco à 15:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]